top of page

Parlons parquet: le choix


Ce que nous nommons communément parquets sont en fait des planchers qui, par définition, sont un ensemble de lames posés en alternance de longueurs et de largeurs. Les parquets apparus au XVIIéme siècle, se distinguent du plancher par des dessins réalisés par l’assemblage de petites lattes de bois.

Il existe 3 grands types de « parquets », le parquet massif, le parquet contrecollé et le parquet stratifié.




Le parquet massif:


Version haut de gamme du parquet, c'est le charme des maisons de notre enfance, la multitude d'essences et de couleurs, mais aussi un investissement dans le temps.

Qu'il soit cloué ou collé, droit, à bâton rompu, en point de Hongrie ou marqueté il reste une valeur sûre. Son origine est 100% naturelle, en fait sa singularité car chaque lame est unique.

Sa pose :

  • Clouée sur des lambourdes concerne les lames les plus épaisses (22-23mm),à proscrire sur chauffage au sol

  • Collée, pour les lames plus fines, sur des supports comme le béton, un plancher, à condition de bien les préparer.

Elle est exécuté en général par des artisans soliers spécialisés.

Sa finition :

Bien souvent livré brut, il peut être teintée, huilée, vernis, cirée.


Plancher massif Parquet massif bâton rompu. Parquet massif point de Hongrie


Le parquet contrecollé :


Il est une alternative au bois massif, avec 2 à 6 mn de bois noble, 100% naturel nommé le parement. L’épaisseur des lames peuvent atteindre 14 à 15 mm,

Il existe en plusieurs essences, couleurs, finitions, dimensions et modèles.

Il est utilisé en pose flottante, à coller (pour apporter de la stabilité), ou à clipser, peut également se poncer et fonction de l'épaisseur du parement choisie.

Sa finition :

Le parement est travaillé en usine, et vous trouverez les diverses finitions dans les magasins spécialisés, vernis mat ou satin, blanchis, huilés….

Son budget est moins élevé que le parquet massif, en offrant une belle gamme d’essences.


Panaget. Panaget


Le parquet stratifié


Il n’est pas constitué de bois comme les précédents, mais de fibres de bois compressés sur lesquelles est appliqué une couche de papier décor, imitant le bois, protégé par une résine.

Le prix est plus accessible, et se décline dans un plus large choix de textures, décors et de couleurs. On y trouve des gammes résistantes à l'humidité pour les salles de bain ou les cuisines.

La pose se fait flottante grâce à un système de clipsage et son épaisseur se situe entre 8 et 14 mn. Il est recommandé de mettre une sous couche pour l’isolation phonique et thermique, mais sachez qu’il existe des parquets stratifiés intégrant directement la sous couche à leurs lames. Attention toutefois à bien préparer les supports avant la pose, bien souvent un léger ragréage est conseillé surtout sur un ancien carrelage à joints larges et creusé.

Il est moins résistant que le parquet massif et le contrecollé, ne se ponce pas.




Conseil de la décoratrice d'intérieur:

Que vous choisissiez un parquet massif, un parquet contrecollé ou stratifié

tout est une question de facilité de pose, de budget, d'entretien, de longévité, de goût, de confort, de style et du support existant. En vous rendant dans des enseignes spécialisées, vous trouverez tous les conseils de professionnels.







Commentaires


bottom of page